RAVIVEZ LES BRAISES DE LA FORGE

PARTAGER / ÉVEILLER / TRANSMETTRE / CRÉER

-LE CONSTAT :

Les membres de l’association de La Maison du Forgeron ont réagi sur le constat suivant :

Nos entreprises et nos centres de formation sont en recherche de main d’œuvre.
Le public en général connaît mal ce métier et ses 8 spécialités :

1- La charpente métallique
2- La mécano-soudure
3- La serrurerie de ville (fermetures, sécurité)
4- La menuiserie métallique (aluminium, acier inoxydable, acier, laiton)
5- Les verrières
6- La ferronnerie d’art et la restauration
7- La serrurerie métallerie de bâtiment
8- Le mobilier en métal (domestique ou urbain)

Ce métier permet une évolution professionnelle de chacun, en fonction des ambitions auxquelles tout individus peut aspirer.
Après quelque années en suivi de formation, le serrurier métallier peut accéder à une licence.
L’évolution du numérique entraînant une réorganisation dans nos entreprises de type artisanal, cela imposera des concepteurs dans le détail du métier.
Ce métier a donc besoin d’exécutants, mais aussi de personnel en bureau d’études, ayant appris les bases élémentaires pour être une force de proposition auprès des maîtres des maîtres d’ouvrage et des maîtres d’œuvre.

-NOTRE AMBITION :

Nous proposons donc de créer des groupe de 12 à 15 personnes en collaboration avec les entreprises.
Ces stagiaires en alternance travailleront dans une entreprise de proximité, leur permettant d’appréhender l’environnement professionnel et son avenir, pour une période de 2 ans à raison de 14 stages de 2 semaines.

Nous proposons:
• Management d’atelier avec stage pratique sur le métier.
• Dessin d’art : relevé chantier, photographie, DOE.
• Dessin technique sur planche et DAO.
• Gestion d’entreprise : coût horaire, relation banque, assurance…
• Mathématiques : devis, géométrie, mathématiques de base.
• Français : étude descriptive, étude de CCAP (législation), communication numérique, assurance et sécurité.
• Anglais.

Nous renouvelons notre ambition de former des professionnels capable de seconder un chef d’entreprise et surtout de reprendre les entreprises artisanales.
Elles sont génératrices d’emploi de proximité et de savoir-faire reconnu en France et dans le monde entier.

 

Actuellement cette formation est en cours de certification pour valider un niveau III auprès des instances concernées elle n'est donc pour l'instant pas ouverte à l'inscription pour le moment.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.